The Vampire Diaries RPG
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous avons besoin de : Bonnie, Tyler, Elijah, Matt etc..
Firefox est-il le problème lié au chargement des forums ? Plus d'info ICI
Le « Mystic Weekly » recrute, allez y faire un tour pour connaître les postes disponibles !
Nous avons sérieusement besoin de membres actifs pour faire avancer notre forum.
N'hésitez pas à faire de la PUB ou à en parler autour de vous !

Partagez | 
 

 Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Sam 6 Oct - 6:21



Damon G. Salvatore

La nuit avait été rapide, Damon ayant passé une bonne partie de sa soirée au Grill après avoir une nouvelle fois vue ce qu'il pense être et il l'espère sa future copine. Il c'était donc couché sur les coups de six heures du matin avant de se réveiller quelques cinq heures plus tard. Ce fut une nuit courte et sans sommeil réparateur, mais bon les poches de sang l'aiderait sûrement à le remettre en forme. Il c'était donc habillé d'une chemise noire et d'un jean de la même couleur sombre. Se rendant dans la cave à vitesse vampirique, il prit une poche et se rendit à son bar, et versa le contenue dans un verre à scotch. Depuis quelques jours, son petit frère était de retour et il ne l'avait pas vu une seule fois, c'était donc comme d'habitude, il s'enterait dans son trou et écrivait sans doutes dans son journal intime avec des phrases du genre : " Elena me manque, mais elle a changé et à l'air d'avoir retrouvé une raison d'exister. " ou encore " Le sang me monte à la tête et je n'arrive toujours pas à me contrôler, je suis bel et bien un monstre. ", à cette penser du journal de Stefan, il éclata d'un long rire sarcastique. Et comme si la chance était de son côté, son frère avait choisit ce moment pour descendre. Son martyr de frère était donc bel et bien là devant lui. Une chance, il allait pouvoir le détruire une nouvelle fois psychologiquement. Son verre de sang à la main, il s'approcha de Stefan avec un sourire sarcastique et passa devant les narines de son frère le verre avant d'en boire une gorgée, tout en se léchant les babines. Faire preuve de sadisme avec son petit-frère était un jeu réellement amusant, mais devait-il le faire ? Tout en lui le prévenait que oui, il devait continuer avec encore plus d'hardeur. La vengeance était réellement un plat à manger gelée. « Bon retour à la maison Stefan ! » envoya-t-il avec un ton qui suggérait tout le contraire de ce qu'il disait. Cela l'énervait, il ne pourrait donc jamais être tranquille à Mystic Fall's ? Pour une fois que les Originels et autres créatures surnaturelles ne saoulait personne !

Il regarda son frère quelques secondes, il paraissait faible, fatigué et aussi d'une tristesse à en couper le souffle. Il n'avait donc pas appris à se remettre du choc de la mort et de sa séparation avec Elena. Un faible, voilà ce qu'était son petit frère. Un faible avec une volonté extrêmement faible, c'était affligeant, mais pourtant bien qu'il montrait sa haine envers lui aujourd'hui, il le protégerait tout de même sauf si bien sur Stefan le met à bout à l'avenir. Sauf que Damon allait se vengé dans tout les cas pour avoir laissé Elena mourir pour son libre arbitre stupide. Le Salvatore n'avait presque plus de sentiment pour la jeune vampire, mais pourtant il devait se venger de ce que son insipide frère avait fait. « Dis-moi, qu'est ce que t'as appris ton séjour ? Que tu était un horrible petit martyr ? Ah, mais suis-je bête, tu le savait déja ! » envoya-t-il avec un sourire en coin amusé et sadique. L'ancien Damon était de retour et il était temps que son frère le sache comme tout le monde !


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 30
Ex Stefan Salvatore
Ex Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Sam 6 Oct - 10:55


    L’unité fraternelle…
    Ou ce qu’il en reste, autrement dit presque rien. Les remarques de son frère ne le touchent pas et ça l’inquiète. Depuis son retour il ne ressent rien, sans avoir pourtant éteint son humanité. Il se sent vide tout simplement, fatigué de cette guerre éternelle qui les lie, de ces réflexions intempestives et de ce petit sourire narquois et faussement supérieur. Mais c’est Damon et il est son frère. Il peut lui en vouloir ne n’avoir pas pu sauver Elena, mais jamais autant qu’il s’en veut lui-même.

    Stefan a reporté cette confrontation autant qu’il l’a pu, passant la majeure partie de son temps à errer sans but précis dans les rues de Mystic Falls. Cependant, le manoir n’est pas encore assez grand pour ne pas se croiser de temps à autre, comme présentement.
    La nuit a été longue mais le jeune homme s’est toujours accommodé de courtes phases de sommeil. Une bonne douche, des vêtements propres et il se sent presque d’attaque à affronter son aîné. Presque. Il le regarde jouer avec ses nerfs, immobile.
    Au moment même où le vampire a pénétré la pièce il a senti le sang, cette odeur fortement métallique lui emplir les narines en une ultime tentation. Et comme si ça ne suffisait pas Damon joue, passe le verre sous son nez. Sans bouger et sans expression pour déceler ce qu’il ressent, il ferme les yeux et bloque ses narines, le temps que son frère arrête son petit manège. Il ne montre rien devant lui mais intérieurement il le hait à cet instant.

    Et il est tellement contradictoire. Il n’y a pas si longtemps Stefan était sous l’emprise de Klaus, et l’éventreur faisait des siennes. Son frère a alors tout tenté pour le faire redevenir le vrai lui, celui qui ne représente aucun danger. À présent qu’il est sevré mais encore faible, il le tente volontairement pour faire ressurgir cette fameuse partie de lui qu’ils détestent tous les deux. À quoi joue-t-il au juste?

    Finalement il se détourne et se verre un verre de scotch, buvant une gorgée de ce nectar brut et âpre pour les palets non habitués. Il se laisse le temps d’apprécier, le liquide lui piquant agréablement la trachée. Ce n’est pas meilleur que du sang mais ça reste salvateur. Puis il se tourner vers son aîné, le jaugeant, toujours impassible et quand on connaît Stefan, c’en est presque inquiétant. Cette non expression faciale est le signe qu’il n’est pas tout à fait lui, sans être non plus ce monstre qui décapite des têtes et s’abreuve du sang de jeunes femmes innocentes. Alors qui est-il au fond?
    Ce dernier lève son verre comme pour répondre à Damon, un sourire ironique flanqué sur les lèvres. Ils savent pertinemment qu’il n’est pas heureux de son retour. Quelle importance! Était-il heureux de le revoir à Mystic Falls quand il a rencontré Elena et que celui-ci menaçait de s’en prendre à elle? Et pourtant il est resté, s’est imposé, lui a promis de la souffrance….promesse tenue.

    Il finit par se rapprocher de lui, se tenant face à face, buvant une autre gorgée de son verre. Ça l’amuse de voir à quel point Damon croit le connaître sans appliquer la réciproque. Il connaît également son frère, ses faiblesses, et cette façon constante qu’il a de se cacher derrière le prétexte d’éteindre son humanité pour ne pas avoir à affronter ce qui le blesse, comme la pseudo trahison de son cadet. Lui aussi est faible dans une certaine mesure. Il joue les hommes durs et sans cœur mais dès que ça se complique, il part se vérifier derrière son masque vampirique. Ce n’est certes pas une fuite physique, mais ça reste une fuite quand même.

    « Tu es tellement persuadé de connaître ton sujet pas vrai Damon? » répond-il d’un air un brin moqueur. « Tellement convaincu d’avoir tout compris à mon sujet. Libre à toi de faire les réponses aux questions si ça te chante »

    Et il se détourne, s’installant dans un des fauteuils du salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Dim 7 Oct - 11:03



Damon G. Salvatore

Son petit frère était face à lui avec un visage sans expression, mais ça Damon s'en moquait complètement, mais une chose lui plaisait, Stefan avait vraisemblablement décidé d'entrer dans son manège. Pourtant une chose attristait Damon, son cadet n'essayait plus de contrôler sa soif de sang, pire il refusait même de rentrer dans cette combine de l'aîné. Il rentrait dans tout le reste, mais plus dans ça, qu'est ce qui lui était arrivé ? Damon avait plus d'un idée en tête, mais il aucunes ne semblait vraiment réaliste. Lorsque le martyr lui demanda s'il était sur de connaître son sujet, Damon ne put s'empêcher d'approuver de la tête, mais avait-il totalement raison ? Ca, seul le temps le dira. Oui, Damon était sur de connaître Stefan sur le bout des doigts, c'était avant-tout son petit-frère finalement, malgré les chemins différents qu'ils ont empreintés. Oui Damon avait choisit la voix du sang et de tout les plaisirs vampiriques qui pouvaient résulter, Stefan lui était un drogué incapable de s'accepter en tant que vampire. Pourtant ils avaient le même sang, les mêmes parents et surtout une éducation qui était la même. Le grand-frère avait toujours été plus extravertie et plus rebelle que l'autre, qui au contraire lui était plus civilisé et respecter bien plus que l'aîné. L'un était un amoureux transit, l'autre se remettait plus facilement des peines de coeurs, sauf cette fois là finalement. Finissant son verre de sang d'une traite, il se rapprocha de son petit-frère avec un sourire sarcastique aux lèvres, mais aussi avec un regard interrogatif. « Petit-Frère, tu sais très bien que je suis la personne qui te connaît le mieux, tu ne peux pas dire le contraire ! » envoya-t-il avec un sourire narquois et un ton supérieur qui était le sien en la présence du jeune Salvatore.

Comment le temps avait-il pu séparer autant deux frères autant inséparable ? La sois disant mort de Katherine ? Que Stefan ai forcé Damon à se nourrir et vice-versa ensuite, quand Damon a créer le Ripper ? Que Damon ai tout fait pour gâcher la relation de son frère avec Elena ? Que Stefan l'ai empêché de tuer Klaus, pour lui sauver la vie ? Ou tout simplement, pensa-t-il avec dégoût, que Stefan ai laissé le choix à la jeune femme qu'ils aimaient tout les deux ? Toutes ces phases peuvent sans doutes entrer en compte, mais pourtant ils étaient toujours là pour se sauver l'un l'autre, alors qu'ils se détestent cordialement, c'était sûrement leur loyauté fraternelle et leur amour l'un pour l'autre, même s'il se le cache bien. Souriant en coin, il le regardait avec une haine forte, malgré que finalement il tenait à lui, mais à ce moment précis, il préférerait limite Klaus c'est pour dire. « Dis moi petit-frère, t'es revenu ici pour faire ton bénévolat annuel ? Ou pour faire peur à Bambi ? » envoya-t-il avec sarcasmes pour lui faire comprendre qu'il n'était plus le bienvenue dans le manoir qui légalement était celui de Damon, alors s'il pourrait partir ce serait parfait, surtout qu'il n'aimerait pas que Ambre rencontre son martyr de petit-frère et décide de fuir l'aîné des Salvatore. Et oui, il pensait avant tout à son propre bien être, car le peu de fois où il a pensé à celui de Stefan, ça c'est très mal finit pour le plus vieux des frères..


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 30
Ex Stefan Salvatore
Ex Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Dim 7 Oct - 12:28

    Le jeune homme a l’impression d’avoir entendu ces petites piques des centaines de fois avant ça et ce petit jeu en devient presque prévisible, sans surprises, sans saveur. Il se demande même comment Damon peut encore s’en amuser sans renouveler son stock. Les mêmes phrases emplies de double sens, les mêmes mots blessants autrefois et qui ne le touchaient plus à présent. Un cercle vicieux dont-ils avaient fait le tour à maintes reprises. Un disque rayé. Stefan se contente de boire à petite gorgée son verre, appréciant la saveur ambrée de l’alcool, relevant de temps à autre le regard vers son aîné. S’il n’est pas le bienvenue il s’en moque. Son frère s’est-il gêné il y a un peu plus d’un an pour débarquer dans sa vie? Revenir au manoir -en tuant au passage le dernier descendant de leur lignée- pour faire des menaces sur Elena alors qu’il démarrait tout juste une relation avec elle. Non ce dernier ne s’est jamais embarrassé des convenances d’usage quand il s’agissait de s’immiscer dans sa vie. La réciproque se confirme. Il restera, que ça plaise ou non au grand torturé ténébreux. Et tant pis pour son petit paradis.

    Damon possède qui plus est un net avantage sur lui. Stefan n’a jamais pris plaisir à le chercher, à s’immiscer dans ses relations, à détruire les personnes à qui il tenait le plus. Lexie entre autre….mais il est vrai qu’on pardonne beaucoup de choses à un impulsif comme lui. Il tue leur descendant, on passe dessus, il tue Lexie, il faut lui pardonner…l’inverse ne s’affirme pourtant pas aussi aisément. Tout simplement parce qu’on pardonne moins facilement à une personne qui n’a pas l’habitude de ce genre de choses. On est déçu, on lui en veut. Alors quand il s’interpose entre son frère et Klaus non pas pour sauver l’originel mais Damon, ce n’est pas encore ça. Et quand il commet l’erreur ultime de ne pas sauver Elena en premier….on lui fait payer par tous les moyens.
    Finalement il est plus favorable d’être un salaud sans cœur que de tenter d’être une bonne personne, et il retient cette idée dans un coin reculé de son esprit.

    Il n’empêche qu’il est certain, effectivement, que son aîné ne le connaît pas aussi bien qu’il le pense mais le vampire ne veut pas entrer dans ce débat.

    « Si tu en es persuadé tant mieux pour toi » finit-il par répondre en haussant les épaules, prenant une nouvelle gorgée.

    Qu’il garde cette image de faiblesse et de petit chiot égaré ne le dérange pas. La surprise n’en sera que meilleure avec le temps. Peut-être pas pour Damon c’est un fait, mais ceci est la dernière de ses préoccupation pour le moment. D’autres projets bien plus importants inondent son esprit et son frère n’en fait pas partie.

    La question qu’il lui pose ensuite le fait sourire, de façon narquoise, alors qu’il fait mine de réfléchir. Alors c’est donc ça qui le turlupine vis-à-vis de son retour. Savoir à qui il a à faire? Ça c’est une légère surprise. Répondre avec une affirmation claire ne serait pas assez amusant et puisque son frère veut jouer, autant continuer sur cette gamme.

    « Je ne suis pas encore fixé sur la question » soupire-t-il simplement, le fixant avec un petit sourire sardonique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Dim 7 Oct - 13:15



Damon G. Salvatore

L'opinion qu'ils se portaient l'un, l'autre avait l'air d'être pire en pire. Alors que les deux frères, avaient chacun leur point de vue, Damon le trouvait de plus en plus insipide sauf que pour une fois il avait l'air de vouloir jouer le jeu d'une façon où d'une autre. Les réponses échangés était faible et sans vraiment de but précis et ça agaçait l'aîné, même s'il faisait l'indifférent. Finalement, peut-être sera-t-il celui qui quittera le manoir en premier pour trouver un autre endroit ou vivre. Dans un appartement à proximité de la ville peut-être ? Peu importe, il réfléchissait à ce qu'il pourrait bien répondre à son cadet. Soit l'harceler psychologiquement, soit répondre simplement ce qu'il pensait, c'était le dilemme de la question.. Damon le remarquait bien, il ne trouvait rien d'autres à dire de ce qu'il avait déjà dit auparavant et ça l'énervait. Que faire à part trouver d'autres répliques cinglantes, même mal placé. « Affligeant dans ce cas, tu reviens dans la ville sans savoir pourquoi ? C'est que tu deviens idiot. Soit tu reconquit Elena, soit tu t'exclue de la ville, de toute façon tu n'as que ça à faire, non ? » envoya-t-il en soupirant avec onces de méchancetés et pitié. Oui, l'aîné avait pitié de son frère, et cela devait être la même chose pour Stefan. Pourtant, Damon ne voulait pas entièrement que son frère parte, car il devait bien se l'avouer, il se faisait assez chier depuis son départ.

Soupirant, il s'éloigna jusqu'à son bar et sortit sa meilleure bouteille de bourbon et s'en servit un verre. Puis il se dirigea dans le fauteuil en face de celui de son cadet. « A la tienne petit-frère. » envoya-t-il avec un sourire en coin calculateur, mais légèrement plus sincère que les autres. Pour accompagner sa parole, il avala avec délice trois gorgées de son bourbon le plus fort et le plus ancien. La seule bouteille dont Stefan ne connaissait pas l'existence finalement. Oui le Salvatore restait radin malgré son immense fortune. Regardant son martyre de petit frère avec insistance, il soupira en ce demandant quant est-ce qu'ils allaient bien pouvoir se parler sans une seule once de haine dans la voix ou de lassitude. « Bon sérieusement, pourquoi es tu revenu ? Et pourquoi n'essaye tu plus de contrôler ta faim ? » envoya-t-il avec lassitude, mais sérieux. Pour une fois, il n'allait pas faire le sans coeur, enfin juste maintenant finalement..


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 17
Date d'inscription : 03/10/2012
Age : 30
Ex Stefan Salvatore
Ex Stefan Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Dim 7 Oct - 14:25

    Le terme idiot le fait sourire. Son frère est le stéréotype même de l’impulsif qui agit et fonce dans le tas avant de réfléchir et c’est lui qui se fait traiter d’idiot. Douce ironie, une fois de plus. Mais le vampire ne réplique pas. Il sait que c’est inutile, sauf pour entrer dans un débat stérile qui ne les mènera à rien. Certes, la situation en elle-même ne mène à rien mais il n’est pas utile de retourner le couteau dans la plaie. Stefan se contente d’arquer un sourcil, l’extrémité de ses lèvres toujours tendues dans un sourire amusé. Damon a toujours été un bon show-man, autant profiter du spectacle du bon côté de la chose. Et le voir s’agiter n’est pas la seule chose qui le fait sourire. Son aîné est donc persuadé qu’il est revenu ici pour Elena. Cette remarque ne fait qu’accentuer son affirmation quant à la pensée que son frère ne le connaît pas aussi bien qu’il le prétend. Il ne niera pas que la toute jeune vampire est une des raisons de son retour, parce que même morte et ressuscitée, elle reste une part importante de sa vie. Mais son but premier n’est en aucun cas de la reconquérir. Pas alors qu’elle se nourrit de sang humain et qu’il a tant de mal à ne pas tremper ses lèvres ou planter ses crocs dans le cou délicat d’une innocente. S’il est revenu c’est avant tout pour Klaus et toute sa famille de dégénérés Originaux. Mais encore une fois il se tait et ne dévoile pas ses intentions.

    Damon le pense tellement prévisible et sans surprises, il se complait dans l’idée qu’il s’en mordra les doigts dans quelques temps.

    « Tu devrais éviter de faire des déductions avant de posséder les faits. Je n’ai jamais dit que j’étais revenu pour Elena » lance-t-il en effaçant un peu de son sourire pour lui signifier son sérieux.

    Et cette seule phrase peut de nouveau plonger son aîné dans le flou quant à savoir si c’est bien le gentil Stefan qui lui fait face ou l’éventreur qui se joue de lui. Il ne lui dira pas non plus qu’il n’est ni l’un ni l’autre mais entre les deux. Qu’il est redevenu l’ancien Stefan mais que son périple avec Klaus a laissé des marques profondes qu’il ne peut pas effacer. Que ce voyage a attisé sa haine pour l’Originel et qu’il compte se venger. Et qu’il n’a en aucun cas contrôlé sa faim. Qu’il crève d’envie d’aller chasser une jeune femme pour la vider de son sang mais que son humanité retrouvée l’empêche de le faire, que c’est la seule chose actuellement à laquelle il se raccroche. Ça Damon ne le sait pas, parce que contrairement à ce qu’il pense il ne le connaît pas, pas assez pour comprendre tout ce qui se passe dans sa tête. Oui il compte remédier à son problème de sang, pas à pas, mais sans l’aide de personne ou pas de lui. Parce que pour ça il lui faut une personne en qui il a toute confiance. Une personne comme Lexie. Et c’est triste à avouer mais son propre frère, sa chair et son sang, est l’une des personnes, à ce moment précis, en qui il a le moins confiance. Stefan craint trop qu’il ne l’empêche pas de boire trop, qu’il le laisse retourner à ses dérives juste par plaisir d’admirer le spectacle. Alors il en dit le minimum, et tant pis pour la curiosité de ce dernier.

    Le vampire ne répond pas à son toast et ne lève pas son verre, le fixant avec neutralité, et Damon se fait tout à coup sérieux. Intéressant…

    « Ça me semble évident, tu me manquais trop…grand frère » répond-il avec sarcasme et un léger rire, avant de reprendre son sérieux. « Et encore une fois tu fais des déductions erronées. M’as-tu vu goûter à du sang depuis mon retour, humain? Ce n’est parce que je n’ai pas sauté sur ton verre ou inversement que je ne l’ai pas envoyé valser sur le mur que ça change la donne. » explique ce dernier en l’informant ainsi qu’il ne contrôle pas plus sa soif qu’avant. Celui qu’il contrôle un peu mieux, c’est lui-même tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    Mer 10 Oct - 9:51



Damon G. Salvatore

La conversation entre les deux frères ne menait nul-part et ce n'était pas étonnant au vue de leur parcours en tant que frère. Damon, celui qui avait fait de son éternité un enfer, créant ainsi même l'éventreur et le regrettant par la suite finalement. Damon écoutait son frère avec méprit, mais sans pour autant ne pas être intéressé. Il n'était pas là pour Elena ? Tant mieux pour Blake dans ce cas. Mais une chose perturbait Damon, le sourire amusé de son frère avant de lui répondre et le fait qu'il veut le mettre dans le flou. Pourquoi ? Qu'est-ce que son frère pouvait bien vouloir lui cacher de si intéressant pour ne pas lui donner plus d'information. Dans tout les cas, Damon serait contre lui s'il tente quoi que ce soit qui pourrait mettre un termes au calme relatif de la ville depuis la mort de Klaus, s'il est vraiment mort et ça le Salvatore en doutait. Regardant son frère avec plus de sérieux et d'intérêt, il fut surprit de voir son cadet faire de l'humour avant de reprendre un semblant de sérieux comme quoi il ne se contrôlait toujours pas. Dommage pour lui, mais l'aîné ne l'aiderait pas, il a déjà tenté et à chaque fois ce fut un désastre. Le grand-frère finit par soupire tout en réfléchissant, il ne voulait plus faire preuve de sarcasme, il voulait juste mettre des barrières à son petit-frère comme il pouvait le faire plus jeunes, lorsqu'ils étaient les frères les plus proches de la ville. Dire qu'une seule femme avait put les séparer à ce point, c'était extraordinaire et bien triste. « Ecoute petit-frère, apprend à te contrôler c'est un conseil. Tu as besoin de sang, et c'est d'en prendre qui apprendra à te contrôler, il suffit juste que tu n'aille pas jusqu'à tuer.. Tu doit apprendre à t'arrêter ! » envoya-t-il avec sérieux avant de soupirer plus ou moins fort avant de finir par sourire en coin à son petit-frère en ajoutant au passage : « Ah au fait, ma meilleure amie habite ici, c'est Tatia et elle est disons plutôt tactile. Donc s'il te plaît, soit un peu plus heureux de vivre en la voyant si tu la croise. » ajouta-t-il amusé avec un léger ton ironique histoire de montrer qu'il restait toujours le grand-frère connard.

Puis avalant son verre cul-sec et posant son verre sur la table d'appoint sur sa gauche, il se leva et se mit derrière son petit-frère avec un sourire mesquin, après la gentillesse, la haine. Il posa ses mains sur le dossier du fauteuil et abaissa sa tête au niveau de l'oreille gauche de son petit-frère. « Par contre petit-frère, si tu tente quoi que ce soit qui détruirait le semblant de calme de cette ville, soit assuré que je t'en empêcherais avec un plaisir mesquin. Klaus est logiquement mort, et ses frères se tiennent calmes alors fait gaffe à toi Stefan, car je serais dans ce cas de leur côté. » dit-il avec un ton faussement doucereux qui rappelait fortement le fou et impulsif arrivé en ville il y a un ans et demi. Les lèvres à quelques centimètres de son frère et un ton malicieux et doucereux, voilà ce qui ferait peut-être réfléchir son frère avant de faire une chose que Damon n'était pas sur qu'il avait prévue. Toujours le visage à côté de son oreille, il attendait donc la réplique de son frère avant de dire qu'il devait s'en aller voir sa future copine.



_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Damon & Stefan • Sarcasmes & Amusement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Triangle Damon/Elena/Stefan
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Tu me manques mais jamais je ne te le dirais ! [Damon/Stefan]
» Serais ce le mirage de ma vie ? || Elena & Davis
» Stefan et Caroline

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstream ܚ ::  :: 
RÉSIDENCES
 :: Manoir des Salvatore
-