The Vampire Diaries RPG
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Nous avons besoin de : Bonnie, Tyler, Elijah, Matt etc..
Firefox est-il le problème lié au chargement des forums ? Plus d'info ICI
Le « Mystic Weekly » recrute, allez y faire un tour pour connaître les postes disponibles !
Nous avons sérieusement besoin de membres actifs pour faire avancer notre forum.
N'hésitez pas à faire de la PUB ou à en parler autour de vous !

Partagez
 

 Are you following me ? FEAT DAMON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2012
Ambre C. Wilson
Ambre C. Wilson
MessageSujet: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyDim 21 Oct - 13:25


Are you following me  ? FEAT DAMON Tumblr_m1oyolxA4W1r83779

Ambre C. Wilson

La remarque que l'étranger nommé Damon lui envoya alors qu'elle avait le dos tourné la fit rire. Il était vrai qu'ellee y avait coupé court mais en même temps il ne semblait pas être venu pour lui parler avec une raison précise, alors pourquoi rester ? Elle n'aimait pas les divagations et encore moins perdre son temps. Il semblait que Damon en avait à perdre mais ce n'était clairement pas son cas et tout en continuant de marcher vers le centre ville, Ambre lui envoya finalement :

- Toujours Damon, tes trois semaines d'observations ne te l'ont pas fait remarqué ?

Effectivement, il aurait du le remarquer après ces trois semaines à la reluquer et l'observer de loin. Quoique, c'était sûrement difficile pour lui de l'entendre parler mais il y a avait certaines choses qu'on pouvait deviner dans les mimiques et l'attitude des gens. Peu importe, s'il n'était pas au courant, là il le serait ! Ambre continua donc sa marche mais ne se dirigeait nullement chez elle. Ce n'était jamais son intention d'ailleurs, elle ne rentrait que pour peut-être bouffer et ensuite dormir pour recommencer le lendemain. Non le Grill était sa destination. Ambre ne regarda pas par-dessus son épaule pour voir si Damon avait remonté dans sa bagnole et était parti, elle n'en avait pas grand chose à faire réellement. Ça aurait pu lui porter à confusion comme si elle aurait aimé qu'il le suive ou un truc dans le genre. Elle aurait très certainement aimé savoir ce qu'il lui voulait réellement mais doutait qu'il allait lui dire. Les gens honnêtes de nos jours ça faisait peur et ils finissaient tous par se faire corrompre quand même et raconter un tas de connerie, regardez Ambre par exemple ! Elle se cachait continuellement mensonge derrière mensonge pour éviter qu'on l'atteigne. Pour le moment, son système de défense était efficace. Non Ambre ne laissait jamais personne la chance de pouvoir l'atteindre ne serait-ce que du bout du petit doigt.

Arrivé au Grill, Ambre repéra premièrement le serveur puis s'approcha du comptoir en ne regardant pas autour d'elle. Ambre restait toujours que lorsqu'il y avait ce vieil "ami" de son père. Elle lui souris et lui passa son sac d'école par-dessus le comptoir qu'il rangea derrière en lui tendant par la suite un verre de rhum. Elle resta assise un long moment au comptoir au bar en étant par moment silencieuse lorsqu'elle se retrouvait seule et parlant vaguement avec lui lorsqu'il était devant elle. Leur relation était étrange, d'autant plus que cet homme du même âge que son père était autrefois son ami mais également un homme. En fait Jarhead était un ami de ses parents depuis très longtemps et avait toujours été là pour eux, jusqu'au jour tragique. Par la suite, il continuait de visiter son père et elle-même de temps en temps puis un jour arriva en plein milieu d'une discussion corsé entre le père et sa fille et n'avait pas mit longtemps pour comprendre ce qui se passait. Depuis ce temps, il avait recommandé à Josh de l'aide mais ce dernier n'avait rien voulut savoir, affirmant qu'il n'avait pas besoin de son aide pour élever sa propre fille. Jarhead avait d'abord fait comprendre à Ambre qu'il n'était pas d'accord mais qu'il ne s'en mêlerait pas, craignait que ça puisse lui causer d'avantage de problème. Honnêtement, Ambre trouvait qu'il avait bien fait car il avait sans aucun doute raison et elle n'avait pas besoin de son aide non plus. Déjà lui permettre de flâner dans le bar et la servir alors qu'elle n'a pas l'âge légal était déjà l'aider en quelques sortes et il le savait c'était sans doute pourquoi qu'il le faisait !

Après près d'une heure et demie à boire, discuter, flâner et réfléchir, Ambre se décida de s'éclipser par la porte de derrière pendant que Jarhead était hors de vue. Elle se doutait qu'il savait ce qu'elle faisait et il n'approuvait pas. Elle préférait donc sortir lorsqu'il ne regardait pas pour se donner plus de temps. Prenant une bonne bouffé d'air, la jeune femme alla s'adosser contre le mur de l'immeuble en fouillant dans ses poches. Tout était toujours préparé d'avance pour lui sauver du temps et d'ailleurs ça occupait son temps ! Sortant de les poches de sa veste ce qui ressemblait à une cigarette, Ambre l'alluma en tirant une bonne bouffée, la gardant à l'intérieur un moment avant de la recracher. À l'odeur, ce n'était rien d'une cigarette mais rien d'extrême niveau drogue, juste un peu de marijuana comme à son habitude. La lycéenne fermait les yeux tout en fumant, profitant de ce moment de détente tranquille dans son coin alors que son esprit se vidait peu à peu sous l'effet de la drogue. C'était ce qu'elle avait de besoin et ce qu'elle recherchait chaque fois qu'elle fumait d'ailleurs. Le finissant au complet, Ambre demeura un moment à l'extérieur pour s'aérer les cheveux quoiqu'elle se doutait bien que l'odeur s'y cacherait encore, tant pis. Se jetant une menthe dans la bouche avant de rentrer à nouveau, Ambre regarda derrière elle une dernière fois puis retourna s'asseoir sur son banc, heureusement Jarhead n'était pas encore revenu ! Elle venait de remarquer que quelqu'un était assit sur le banc juste à côté d'elle. Tournant la tête afin de juger si elle devrait changer de banc ou encor e quitter cet endroit, Ambre posa ses yeux bleus dans ceux de Damon avec une expression stupéfaite. Elle l'avait presque oublié celui-là ! Après constatation qu'elle n'hallucinait pas, Ambre finit par lui sourire légèrement en laissant tomber :

- P'tite ville hein ? C'est la première fois que j'te vois ici, c'est nouveau ?

En fait c'était réellement la première fois mais elle ne l'avait probablement juste jamais remarqué avant ou fait attention. Elle n'était pas du genre à dévisager les gens comme Damon faisait ! Détournant la tête, Ambre reporta son attention sur autre chose de certes moins intéressant mais beaucoup plus naturel. Elle n'aimait pas la façon dont il la regardait, ça lui donnait une drôle d'impression. Un mélange d'excitation, de crainte, de défi et voir même d'arrogance, comme s'il se croyait meilleur qu'un autre.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyMar 23 Oct - 15:53


Are you following me  ? FEAT DAMON 628086damonlistens1

Damon G. Salvatore

Le Salvatore la regardait s'en aller avec un sourire en coin appréciateur, oui il savait comment elle était enfin il l'avait plutôt bien deviner ainsi qu'écouter faire grâce à son ouïe de vampire ces trois dernière semaines. La regardant se diriger vers le centre-ville sans un regard en arrière, il comprenait vite qu'elle voulait éviter de parler à des hommes comme lui qui l'aborde sans réel raison. Serait-ce de la peur ? Il n'en savait pas grand chose, pendant les trois semaines à l'observer il ne l'avait pas trouvé effrayé par les choses, c'était même elle qui effrayait les gens par son ton sûr d'elle ainsi que son tempérament qu'il avait plutôt bien apprécié. Cette jeune femme l'intriguait sans nul doute, la regardant s'éloigner de plus en plus, il finit par ouvrir sa voiture et y déposa sa veste en cuir et ses Ray-Ban pour la suivre même s'il se doutait d'où elle se trouvait c'est à dire le Mystic Grill, l'endroit préférer de Damon dans cette ville perdue au milieu de la Géorgie. Lui laissant une bonne avance, une heure, il s'y rendit ensuite, l’apercevant sortir par la porte de derrière pendant que lui entrait, s'installant au comptoir et interpellant l'un des serveurs à qui il commanda un bourbon corsé histoire de faire comme d'habitude. Lorsque sa commande arriva, il écoutait les conversations avoisinante et rien ne l'intéressait, des lycéennes parlant de garçon, des footballer et leur quotient intellectuel dés plus bas n'ayant pas plus de vocabulaire qu'un illettré, mais peu importe. Buvant à légère gorger son verre, il patientait qu'elle revienne, car il l'avait vu souvent rentrer après avoir fumer. Oui le Salvatore l'avait observé plus en profondeur qu'il ne l'aurait fait pour qui que ce soit, le seul problème était encore qu'elle s'installe à ses côtés, mais si ce qu'elle fume avait les effets escomptés, sa perception des choses devraient être plus faible et elle ne remarquerait même pas qu'il est là.

Le temps passa et il réfléchit a comment tant de choses avaient pu changer en ces quelques mois, la mort d'Alaric synonyme de mort d'Elena par chance en vampire si l'on peux dire que c'est une chance, le choix de la jeune femme qu'était "Miss Parfaite Gilbert", puis le départ inattendue de son cher frère qui ne supportait sûrement pas le régime alimentaire de la jeune vampire, puis Damon qui oubliait complètement peu à peu qu'il devait protéger les habitants de cette ville reprenant ses vieilles habitudes ainsi que son caractère monstrueux puis le fait qu'il avait vu cette fille à une soirée d'étudiante.. Tant de choses ainsi qu'une obsession grandissante qui par A plus B avait finit par créer une sorte de C ! C'est à dire Ambre. Après avoir remit ces idées en place et finit son verre, il demande à être resservit puis la jeune femme arriva et il la fixa, et elle avait l'air de remarquer qu'il était là en plantant son regard dans le sien sans quitter la place, restant à ses côtés. Ses yeux étaient dilatés, rouges et brillants, les effets d'une drogue dite douce, mais tellement dévastatrice chez les jeunes actuellement. Le Salvatore en y repensant n'avait pas connu cela, ce n'était pas répandu au XIXème siècle, mais il avait finit par goûter quelques dizaines d'années plus tard à la période Hippie et il n'avait pas plus apprécier que ça en tant que vampire, même si il devait l'avouer le goût était très appréciable. Le Barman revînt ensuite avec son verre de nouveau rempli et le Salvatore mit le verre à ses lèvres et en bu quelques gorgées pendant que la jeune femme évitait de le regarder sans doutes pas craintes de rougir ou peut-être tout autre chose, il n'en savait pas grand chose finalement. « Pas si petite que ça finalement malgré que ce soit pommé et non ce n'est pas nouveaux, je suis même sur que je viens ici depuis plus longtemps que toi. » envoya-t-il détaché à l'adresse de la jeune femme qui détournait son regard. Elle était étrange, mais aussi tellement magnifique que ce soit physiquement que caractère-ment se disait-il, fin finalement il ne la connaissait pas.

Le Salvatore la fixait, sans doutes trop au goût de la jeune femme qui devait se sentir mal à l'aise, et en même temps il buvait son bourbon avec un sourire amusé et satisfait en coin se disant qu'il pourrait l'avoir pour lui s'il arrivait à la séduire comme il faut. Pas de subterfuge, ni d'hypnose pour elle, il la séduirait à l'ancienne comme il savait si bien le faire finalement. Enfin ça restait à voir, il restait un vampire assoiffé de sang qui risquait de faire une bourde au plus mauvais moment, il le savait, car même s'il se contrôlait parfaitement, dans certains car les vampires ne savent pas se contrôler comme avec les personnes qui leur plaisent réellement ou pour qui ils ont des sentiments. Pour l'instant, Damon ne savait pas s'il s'agissait de sentiments, ou simplement d'une obsession qu'il voulait aboutir avant peut-être de s'en débarrasser ? Il n'en savait rien, mais il la voulait pour lui, qu'elle soit rien qu'à lui et non pas dans un but nutritif.. « Sinon, dis moi belle jeune femme mystérieuse, qu'est-ce que tu vient faire ici alors que tu pourrait-être tranquillement chez toi après cette dure journée de cours ? » finit-il par dire pour lancer la conversation, malgré qu'il se doutait plus ou moins de la réponse. Continuant à la fixer, il avait hâter qu'elle replonge son magnifique regard azur et envoûtant dans son propre regard..


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞


Dernière édition par Damon G. Salvatore le Mer 7 Nov - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2012
Ambre C. Wilson
Ambre C. Wilson
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyDim 4 Nov - 14:15


Are you following me  ? FEAT DAMON Tumblr_m1oyolxA4W1r83779

Ambre C. Wilson

L'étudiante avait reporté son attention l'espace d'une seconde sur le barman qu'elle connaissait, prenant le verre qu'il lui tendait après qu'elle l'ait évité du regard. Elle savait bien trop que ça pouvait se lire dans ses yeux ainsi que son visage ce qu'elle avait été faire dans la ruelle derrière le Mystic. D'ailleurs, Ambre resta fixé sur le choix des bouteilles derrière le bar tout en écoutant Damon sans trop y faire attention, ne tournant pas la tête vers lui lorsqu'il s'adressa à elle. Elle se trouvait un peu dans son monde ou plutôt sa bulle. Habituellement elle s'y trouvait plutôt seule mais Damon venait de s'infiltrer à l'intérieur subtilement, la laissant tout de même un temps de silence. La drogue, elle y était rendue habituée maintenant mais l'effet demeurait le même à chaque fois qu'elle en prenait. Quelques fois, elle avait pensé à se procurer autre chose mais normalement lorsqu'elle mélangeait le tout avec l'alcool, le rendu donnait plutôt bien. Pas juste au sens littéraire, Ambre se sentait flotter et l'engourdissement lui commençait alors qu'elle réfléchissait à ce que venait de lui dire Damon. Elle était certaine que c'était réellement la première fois qu'elle le remarquait. Vous savez, ça fait le même effet lorsqu'on s'achète une nouvelle voiture, après on ne fait que voir les mêmes partout alors qu'avant, très peu. Maintenant qu'elle lui avait parlé, elle le verrait partout ? Cette perspective la fit sourire alors qu'elle portait son verre à ses lèvres. Elle ne savait pas trop si elle était excitée à cette idée ou encore craintive. Là dans l'immédiat du moment, elle se trouvait ridicule mais ce feeling finirait certainement par lui passer un coup la drogue et l'alcool évacué de son corps.

La jeune femme tourna enfin la tête vers le mystérieux inconnu dont elle connaissait le nom. Ce dernier venait de lui poser une question. Elle aurait très bien pu l'ignorer et continuer de refermer sa bulle autour d'elle en l'excluant totalement mais ça n'aurait pas été amusant. Quelque chose lui disait également qu'il ne partirait pas de sitôt, pas avant avoir obtenu ce qu'il voulait, supposons que ce ne soient que des réponses. En l'observant, Ambre prit un air un peu incertain d'où il voulait en venir puis finit par lui sourire en haussant les épaules.

- En fait je préfère être ici, tranquille dans ma bulle avant de rentrer chez moi. En plus mon père n'est pas le plus silencieux pendant les matchs de foot, mieux vaut attendre un peu.

De l'autre côté du bar, on pouvait apercevoir le barman tourner de l'oeil à la remarque de Ambre. Elle l'ignora totalement en reprenant une gorgée. Il n'avait pas à connaître sa vie personnelle et encore moins ses habitudes. Il semblait trop insistant avec ses questions et ça la dérangeait. Encore heureuse, elle mentait bien ... face aux humains. Il en était de quoi face à un vampire qu'elle ignorait ? Ambre ne savait pas trop quoi lui dire, ne le connaissant pas du tout et se méfiant tout de même. Elle laissa tomber :

- Alors et toi ? Tu n'avais rien d'autre à faire que venir traîner ici et discuter avec la mystérieuse étudiante que tu regarde depuis des semaines ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyLun 5 Nov - 5:18


Are you following me  ? FEAT DAMON 628086damonlistens1

Damon G. Salvatore

Le verre à ses lèvres, Damon continuait d'avaler son Bourbon avec un petit sourire, amusé par la situation et le comportement de d'Ambre. Le Salvatore avait vu certains regards entre le barman & elle, il se demandait bien pourquoi, mais il trouverait bien en temps voulu surtout qu'il n'y avait plus beaucoup de verveine en ville. Damon savait que la jeune femme ne le remarquait jamais lorsqu'il venait au bar, pourtant lui il l'avait vu plusieurs fois être défoncé en la voyant fumer derrière le bar ou bourrer lorsqu'elle était installé comme ce jour là au comptoir. Le Salvatore se posait toujours la question du pourquoi elle était comme cela si jeune ? Il finirait bien par le savoir se disait-il même si ce serait long d'apprendre tout sur elle, mais bon il avait le temps ayant l'éternité devant lui, sauf qu'elle ne l'avait pas l'éternité se disait-il. Il remarquait que la jeune femme était dans sa bulle et n'écoutait que d'une oreille ce que disait le jeune vampire, malgré qu'un sourire était apparut sur ses lèvres lorsqu'il avait prononcé sa première phrase sur le fait qu'il venait souvent donc, mais il se demandait bien pourquoi. Damon étira légèrement son sourire en coin lorsqu'elle tourna la tête et son regard vers lui, ayant l'air de vouloir s'amuser avec lui, on verrait bien qui s'amusera le plus se disait-il. La jeune femme finit par lui répondre avec un air des plus incertains et le Salvatore ne comprenait pas vraiment remarquant le soupire du serveur ainsi que son regard sérieux et autoritaire posé sur sa belle humaine. Damon venait donc de savoir qu'elle avait mentit, mais il n'allait pas insisté finalement, ou du moins pas pour l'instant, car elle ne savait pas encore qu'il n'était pas humain. Damon finit son verre cul-sec faisant signe au serveur qu'il voulait un autre verre qui arriva toujours avec la même rapidité, écoutant la tirade d'Ambre qui le fit plus ou moins sourire. C'est vrai pourquoi venir là ? Ah oui il l'avait suivit simplement pour lui parler encore, mais ça elle ne devait pas le savoir.

Avant de lui répondre, le Salvatore regardait son verre avec insistance réfléchissant à quel mensonge il pourrait répondre tout en paraissant crédible. Tournant la tête de nouveau vers elle, il ajouta avec un petit sourire en coin : « Oh disons que j'aime bien prendre un verre avant de rentrer chez moi, mais c'est vrai que maintenant que j'ai une compagnie plus agréable, je vais attendre un peu avant de rentrer. » , il avait dit tout cela aussi avec un ton dés plus amusé, mais pour autant qui restait assez sérieux étant donné qu'il pensait tout ce qu'il avait dit sur sa bonne compagnie. Il reprit son verre dans sa main se disant qu'il aimerait bien perdre le plus de temps possible avant de retourner chez lui voir son satané petit-frère, et tout en pensant à cela, il finit son troisième ou quatrième verre cul-sec, oui il ne se souvenait pas vraiment du nombre de verre qu'il venait d'ingérer. Gardant son regard posé sur Ambre, il souriait d'un sourire sincère qu'il n'avait quasiment plus émit depuis la mort d'Alaric, mais peu importe, elle aurait le droit à son vrai sourire malgré qu'elle soit extrêmement étrange pour une humaine. Le jeune vampire ne recommanda pas de verre ce qui étonna le serveur qui avait l'habitude que le Salvatore commande au minimum cent euros de bourbon entre la fin d'après midi et le soir, mais pas ce soir, il n'avait plus envie de boire pour le moment finalement. Non le Salvatore préférait regarder les magnifiques yeux couleurs océans de la brunette à ses côtés, oui il devait vraiment passer pour un maniaque aux yeux de la jeune femme finalement, mais peu importe il n'en était pas vraiment un en fin de compte quoi que..

Restant là à fixer la belle humaine, il n'ouvrit plus la bouche ne faisant même plus attention à comment était la jeune humaine dans son esprit. Elle ne devait pas être vraiment dans son état normal, mais pourtant Damon savait qu'il avait un effet sur la jeune femme par ses sourires, ou le fait qu'elle essayait parfois d'éviter son regard comme à cette instant précis. « En fin de compte, on a tous une raison d'être là je suppose ? Peu importe, j'aime bien être ici. » envoya-t-il avec un sourire, mais avec un profond sérieux voulant lui faire comprendre plus ou moins qu'il était content d'être à côté d'elle, mais bon peut-être ne le prendrait-elle pas bien..


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2012
Ambre C. Wilson
Ambre C. Wilson
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyJeu 8 Nov - 11:29


Are you following me  ? FEAT DAMON Tumblr_m1oyolxA4W1r83779

Ambre C. Wilson

L'accroc aux drogues douces ne savait pas trop comment réagir. En faite, elle était en train de se demander si c'était vraiment un bon moment pour eux de discuter vu son état. Oui elle le savait qu'elle n'était pas dans un état normal, elle en avait conscience. En même temps, elle se demandait par la même occasion si ce n'était pas parfait justement. Elle serait plus détendue pour lui parler, moins méchante en tout cas. Avait-elle vraiment envie de discuter avec cet inconnu qui se faisait insistant. Ambre ne savait pas trop comment le classer ou le définir, elle qui était bonne pour ça habituellement. Elle cernait bien les gens, d'une façon méchante mais qui se révélait toujours la bonne. Avec Damon, elle se frottait contre un mur et elle était incapable de définir ce qu'il était réellement. Il pourrait agir comme un violeur ou un tueur, cherchant à connaître sa victime ou encore la mettre de son côté ou dans sa poche avant d'en finir avec. En plus, il paraissait quand même plus vieux qu'elle et n'allait certainement pas au lycée donc d'où l'intérêt ? Non vraiment il y avait de quoi se méfier et en même temps, elle se sentait drôlement attiré vers lui. Malgré ses répliques cinglantes, elle avait envie de lui parler et ça la chamboulait réellement. Mit à part pour dire des conneries ou des vacheries, Ambre n'avait jamais le goût de parler à personne et voilà qu'il se pointe et que ça change tout ? ...

Ambre tournait les yeux à quelques reprises vers Damon pour l'observer. Oui pour l'intriguer, il l'intriguait ! En entendant ses paroles, disant qu'il était avec une compagnie agréable, la jeune femme laissa paraître un sourire en riant légèrement. Soit il disait ça pour lui faire plaisir, soit il était sérieux ou encore il cherchait à l'atteindre. C'était une manie chez elle, de toujours douter, de sans cesse remettre en question ce que les gens disent, pensent ou font. Elle n'arrêterait pas de sitôt ! Surtout pas avec un mystérieux inconnu qui cherchait à se rapprocher d'elle.

L'étudiante remarqua que Damon buvait énormément. Il était rendu à quoi, son sixième verre ? Peut-être plus, elle avait perdu le fil après le sixième. Ambre aimait bien tenter de cerner les gens silencieusement, observant plus qu'elle ne parle lorsqu'elle essaie de s'y prendre. Pendant qu'il buvait tous ses verres presque cul-sec, Ambre le fixait drôlement, tentant de savoir le pourquoi. La jeune femme se détourna en entendant sa dernière phrase. Oui ils avaient tous une raison d'être là et elle savait très bien pourquoi ELLE y était. Pour Damon ça restait encore à voir.

- Je t'ai dis pourquoi j'étais ici, et toi ? À voir la façon dont tu bois, ça doit pas être un truc de joyeux !



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyVen 9 Nov - 17:30


Are you following me  ? FEAT DAMON 628086damonlistens1

Damon G. Salvatore

Damon continuant de l'observer tout en arrêtant de boire ne serait-ce qu'un peu se demandait toujours autant pourquoi elle l'attirait autant, non même pourquoi elle était autant une obsession pour lui ? Il n'avait pas les réponses et ça l'étonnait lui qui arrivait tant à cerner tout le monde même avant en tant qu'humain même s'il a été naïf parfois.. Peut-être simplement avait-il des sentiments plus que naissant pour elle alors qu'il venait de lui parler pour la première fois ? Il n'espérait pas même s'il se posait de plus en plus la question, car cela voulait dire qu'il avait un côté aussi pathétique que son frère en amour ? Non, merci bien pour le Salvatore qui rageait à cette pensée ! Oui elle était magnifique, oui son caractère spéciale l'interloquait et l'attirait au plus haut point, mais il ne devait pas aimer aussi vite, à moins qu'il était toujours comme cela ? Une question qu'il finissait par se posé. Damon remarquait bien aussi qu'Ambre était tout aussi interloqué que lui par ce feeling étrange. Même elle, semblait toute chamboulé par cette situation, donc c'était pour cela que Damon ne comprenait pas, même pour Elena & Katherine cela n'avait pas été comme ça.. Quoi que peut-être si pour Katherine, pourtant il avait plus aimé Elena dans tout les cas, alors pourquoi ? Lorsqu'il l'entendit rire à sa remarque, il remarqua qu'il aimait beaucoup son rire qui n'était peut-être pas forcément voulu de la part de la jeune femme et ça il s'en doutait bien, car elle avait bien l'air méfiante à son égard alors qu'il savait qu'elle l'observait drôlement lorsqu'il avait bu tel un alcoolique sans pour autant ressentir beaucoup d'effet.. Quant elle détourna son regard après la dernière phrase de Damon, le Salvatore fut interloqué devant sa réponse, se sentant cerner d'un seul coup par une jeune femme qui ne le connaissait pas du tout !

Cette phrase lui fit même penser qu'il n'avait pas dit à la jeune femme ce qu'il disait à tout le monde depuis la mort d'Alaric, c'est à dire que la place était prise, parce que oui la jeune femme était à la gauche du Salvatore au même endroit où son meilleur ami était installé chaque jours et chaque soir au côté de Damon.. Le vampire se disait que la jeune femme avait du remarqué son changement d'expression, tristesse et colère toujours au rendez-vous lorsqu'il repensait à Rick, pourtant en tournant son visage vers la jeune femme, il sourit et ajouta d'un ton pensif « On ne peux rien te cacher à ce que je vois, oh disons simplement que je viens ici en souvenir de quelqu'un.» , oui c'était le cas, car Damon pourrait très bien boire chez lui finalement étant donné qu'il ne voyait plus Blake du tout ici, mais en mémoire d'Alaric, il se sentait obligé de venir ici se doutant très bien que son défunt ami le verrait faire.. Retournant la tête vers le barman, il recommanda un Bourbon finalement toujours pour Alaric à qui il venait de penser très fortement même si pour une fois il n'était pas là pour lui, mais pour la jeune femme à côté de lui. Il resta quelques minutes à regarde son verre, puis il l'avala cul-sec au bout d'un moment sentant tout de même les effets de l'alcool monter après tout ce qu'il venait d'enchaîner comme verres surtout qu'il était déjà venue plus tôt dans la journée avant de la rencontrer à la sortie du lycée, mais bon ça elle ne pouvait pas le savoir étant donné qu'il met souvent du temps avant de s'enivrer.

Toujours plongé dans ses pensées depuis la phrase d'Ambre, le vampire lançait parfois à cette dernière quelques regards bref, mais avec une intensité encore amplifier depuis qu'elle l'avait légèrement cerner. Damon recommanda ensuite un autre verre tout en déposant sur la table les trente dollars qu'il devait depuis son arriver et c'était sans doutes loin d'être finit... Le Bar était sans doute riche grâce à lui en y repensant. Le Salvatore tourna ensuite une fois de plus la tête vers Ambre, la fixant avec un sourire réfléchissant à ce qu'il pourrait bien sortir comme "réplique" à la jeune humain. « Bon et si on changeait de sujet ? Même si sur le coup je n'ai pas forcément d'idée, mais je finirais bien par trouver, non ? » finit-il par dire avec un léger rire pour finir sa phrase alors qu'il prenait son verre en main, le mettant à ses lèvres qu'il entrouvrit légèrement pour avaler le contenu qui n'était autre que comme depuis le début, un bourbon bien brute et bien fort tout en continuant de regarder Ambre.


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 21
Date d'inscription : 23/09/2012
Ambre C. Wilson
Ambre C. Wilson
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptySam 1 Déc - 0:49


Are you following me  ? FEAT DAMON Tumblr_m1oyolxA4W1r83779

Ambre C. Wilson

La façon dont l'étranger drôlement séduisant buvait et agissait était assez spéciale. Ça n'avait rien à voir avec un jeunot venant boire pour oublier une rupture ou encore la mort de ses parents. Non ici Ambre se tenait à côté de quelqu'un qui avait du vécu et même avec sa tronche totalement éclatée, elle pouvait le voir facilement. Peut-être venait-il de faire tomber une partie de son voile à l'instant ? La transparence que dégageait Damon en ce moment précis était ahurissant, une mélancolie présente se trouvait dans ses yeux mais également dans ses gestes... Tout en fixant Damon un peu dans sa bulle analytique, Ambre finit par se rendre compte de son imbécilité et d'hocher de la tête avant de reporter son attention sur le server qui souriait en coin à son attention. Il l'avait souvent vu dans cet état, celui de la fille qui tente de découvrir les petits secrets de tout le monde en les fixant, divaguant dans sa bulle post-drogue. Non tantôt elle croyait faire face à un mur indescriptible et voilà qu'elle avait cru percevoir une tristesse mais également de la colère. La drooooogue c'est mal les enfants, combien de fois faut-il vous le répéter. Ça ne fait pas que bruler une ou deux cellules dans votre tête mais un certain nombre pour se prendre pour un psychanalyste en personne à 18 ans ! Mettant toute cette connerie sur le coup d'avoir peut-être, oui, trop fumé plus tôt, Ambre prit une gorgée du verre qu'elle venait de commander.

En entendant la demande de Damon de changer de sujet, elle hocha de la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait comprit. Haussant les épaules par la suite, elle retint de justesse une autre connerie qu'elle allait dire " C'est pas malin de venir boire pour oublier, ça ne résoudra rien ". Non elle s'était tût en regardant le verre qu'elle tenait dans ses propres mains. Ça aurait été trop stupide d'en faire la remarque alors qu'il aurait très bien pu s'en servir contre elle si facilement. Ouvrir grand la porte pour se faire atteindre n'était pas la faiblesse d'Ambre. Non elle avait très vite apprise à ne rien laisser ouvert et se cacher derrière une porte armée en béton, attendant de pied ferme les malchanceux qui réussiraient à traverser. Donner la vie facile à quelqu'un ? Impossible ! Laissant simplement échapper un léger rire, Ambre finit son verre en le poussant au loin. Oh oui elle, elle buvait pour oublier. Oublier qu'elle était maintenant en train de respirer. Ça lui faisait mal juste d'y penser. Oublier un tas d'autres choses mais principalement ce détail insignifiant qui avait changé sa vie. Oh non Ambre n'était pas du genre suicidaire, car si c'était le cas elle ne serait pas assise dans ce bar mais elle faisait mal aux autres. Elle redirigeait vers les autres ce qui l'atteignait directement, de peur de l'être encore plus. Elle piquait quiconque s'approchant trop près sans pitié, sans le moindre remord et ça, elle était sincère. Ambre s'exprimait librement ce qu'elle pensait haut et fort, suscitant réaction et action. Un moyen de défense comme si elle devait se défendre face à une armée entière ..

Laissant échapper un subtil soupir, l'humaine leva les yeux vers l'horloge pour y voir l'heure, ajoutant :

- Oh prend ton temps, seulement je ne pense pas passé toute la nuit ici. Je t'aurais bien filé mon numéro, au cas où une idée te viendrait subitement mais je n'en ai pas.

Ambre finit par lui envoyer un sourire avant de tourner son attention vers le serveur, tendant la main pour récupérer son sac qu'elle avait fait gardé à l'arrière du comptoir.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyLun 3 Déc - 12:19


Are you following me  ? FEAT DAMON 628086damonlistens1

Damon G. Salvatore

Damon observant la jeune femme, avala finalement d'une traite son verre rempli encore quelques secondes d'un liquide ambré et fort en gorge enivrant n'importe quel humain en peu de temps.. sauf Damon qui lui n'était plus humain depuis longtemps en y réfléchissant bien. Boire pour se souvenir plus que pour oublier, cela en était presque philosophique en y pensant, mais non le Salvatore n'était pas philosophe surtout au vue de ses réflexions plus subjective, qu'objective au vu de son impulsivité très pousser. Déviant son regard vers le barman il lui fit signe qu'il voulait une nouvelle tournée, même s'il passait pour le pire des alcooliques comme à son habitude. Son verre, il le leva discrètement en la mémoire d'Alaric et l'avala cul-sec une nouvelle fois déposant ensuite sur le comptoir son verre à whisky désormais vide. Puis il reporta son attention sur Ambre avec un sourire en coin n'ayant pas fait attention à son léger rire quelques secondes auparavant, non il la contempla juste alors qu'il n'y avait pas forcément de raison à ça, mais il le faisait quand même.. Le Salvatore était bien différent en amour même s'il serait égoïste s'il faut avec elle, il s'en fichait, car comme pour Elena auparavant, sa survie est bien plus important que l'amour qu'ils pourraient se porter ! Oui se faire détester, ça Damon s'en fichait, ce n'était plus important en fin de compte tant que la personne qu'il aime est vivante.. Il l'écouta dire qu'elle lui aurait bien donné son numéro si elle avait un téléphone, mais ce n'était pas le cas et qu'il devrait aussi trouver un sujet avant la fin de la nuit, mais le Salvatore savait déjà qu'il allait sans doutes couper court à leur conversation plutôt ennuyante finalement depuis le départ.

Il regarda aussi le barman jeter des sourires et regard en coin à la jeune femme que convoitait Damon avec une certaine curiosité, qu'est ce qui liait ces deux là ? Damon voudrait bien le découvrir. Lorsqu'il lui donna le sac à Ambre, Damon fit ensuite signe au barman qui s'approcha de lui alors qu'ils se firent faces lorsqu'il se pointa devant le Salvatore, se regardant dans les yeux, le vampire lui envoya avec son ton sérieux et finalement d'hypnose : « Tu vas me passer un stylo et un bout de papier tout de suite sans t'occuper des autres clients. » , puis alors que Damon souriait en coin, le barman avec un regard flou et en acquiesçant du regard fit tout de suite ce que le vampire lui demanda. Prenant le stylo de sa main droite et tenant légèrement le papier de la main gauche, le Salvatore écrivit son numéro dessus et envoya un regard à Ambre en même temps réfléchissant à ce qu'il ferait ensuite. Plusieurs options prirent formes dans la tête du vampire qui pensant à hypnotiser le père d'Ambre pour qu'il lui achète un portable et un forfait, mais une autre lui disant de simplement de l'offrir anonymement serait aussi une solution, mais finalement les deux sembleraient étranges et attiserait la curiosité de l'humaine sexy. Choisissant finalement la première solution, il fit glisser le bout de papier devant Ambre avec un sourire en coin et un amusement indescriptible se disant qu'il ferait toujours tout pour obtenir ce qu'il veux, peu importe la façon tant que ce n'est pas en hypnotisant l'humaine.. « Qui sait, tu en auras peut-être besoin ? Après tu peux toujours décider de brûler ce bout de papier. » envoya-t-il avec un ton amusé et un clin d'oeil avant de commander son dernier verre de la fin de journée et de l'avaler une fois de plus cul-sec.

Après avoir finit son dernier succulent verre de bourbon, il fixa quelques minutes Ambre avant d'ajouter avec un sourire : « Bon il faut que je m'en aille ! » puis il s'arrêta quelques secondes ajoutant avec un peu plus amusé, mais finalement sérieux dans ce qu'il sous-entendait : « Et dans l'espoir de te revoir étrange étudiante que j'ai regardé trois semaines. » , puis sans laisser le temps à Ambre de répondre, il déposa un billet de cinquante sur le comptoir pour les verres et pour le pourboire avant de sortir du bar et de s'en aller à vitesse vampirique devant chez les Wilson, là où il avait vu Ambre rentrer une fois et frappa à la porte tranquillement alors qu'un déchet humain sans doutes son père se pointa devant lui sans bien sur l'inviter à entrée, mais en fixant stupidement Damon. Le Salvatore hypnotisa le père tout en lui donnant cinq-cent dollar dans la main et lui disant de payer un portable et un abonnement à sa fille tout en oubliant le vampire dans l'histoire que ce n'avait jamais été lui qui l'avait payé pour elle. Puis laissant l'homme répéter stupidement ce qu'il venait de dire, il s'en alla à vitesse vampirique jusqu'à chez lui, prenant une bonne bouteille de bourbon en main et repartant une nouvelle fois à vitesse vampirique jusqu'au cimetière s'asseyant sur un tronc d'arbre devant la tombe d'Alaric commençant à parler pour son meilleur ami tout en buvant en souvenir du bon vieux temps..


_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Messages : 1629
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 23
Damon G. Salvatore
Damon G. Salvatore
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON EmptyLun 3 Déc - 12:20

Rp Terminer ! ♥

_________________

DAMON G. SALVATORE
❝ Se reconstruire en étant malsain, en retrouvant de vieilles habitudes et en trouvant une jeune femme sexy pour substituer à mon bonheur. Mais la différence est que tu m'attire réellement avec tes problèmes, ta façon d'être, ta différence et de savoir ce que tu veux, mais qui est tu réellement ? Une jeune femme à qui je briserais le coeur ? Ou le contraire, me brisera tu le mien comme cela m'est arrivé si souvent.. ? ❞
Revenir en haut Aller en bas
http://temps-des-maraudeurs.skyrock.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Are you following me ? FEAT DAMON   Are you following me  ? FEAT DAMON Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Are you following me ? FEAT DAMON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Triangle Damon/Elena/Stefan
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}
» Follow me (Feat. Crèp')
» « I would like that the past becames the present... » feat. Eltan J. Symens. [PM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bloodstream ܚ ::  :: 
MYSTIC GRILL
-